1. Les Formations

Pour les formations et permis deux roues, équipements demandés :
Casque, gants, blouson, pantalon, chaussures fermées.
Pour le casque et les gants, nous pouvons vous en fournir pour l‘apprentissage mais il est préférable d’avoir votre équipement personnel car il sera vraiment à votre taille.

Permis AM (ex-BSR)

Le permis AM est une formation obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur à partir de 14 ans ou une voiturette à partir de 16 ans. Il  vous autorise la conduite d’un cyclomoteur à deux ou trois roues à moteur dont la cylindrée est limitée à 50 cm3 et la vitesse à 45 km/h, ainsi qu’à transporter un passager (seulement si votre cyclomoteur est équipé d'un siège pour le passager avec poignée et repose pieds.)

bsr

Le permis AM se déroule en deux étapes, une théorique et une pratique, qui ont pour objectif de vous faire connaître les règles générales de circulation et de sécurité routière et de vous apprendre à circuler en cyclomoteur en conditions réelles de circulation.

Partie Théorique

Elle se passe au collège en classe de 5ème  ou en 3ème et validée par la délivrance de l’ASSR1 ou ASSR2 (Attestation Scolaire de Sécurité Routière de premier ou de deuxième niveau). L'ASSR  est obligatoire pour pouvoir passer la formation pratique du permis AM.  Pour un jeune qui n’a pas passé l’ASSR ou qui ne l’a pas réussi, il existe une filière permettant d’obtenir l’ASR (attestation de sécurité routière) : consultez nous

Partie Pratique

Celle-ci se déroule obligatoirement dans un établissement agréé par le préfet, c’est le cas de notre établissement. Une autorisation des parents ou du tuteur est obligatoire.  La formation se déroule de la façon suivante : 2 heures hors circulation, 4 heures de conduite en circulation sur un cyclomoteur en liaison radio avec le formateur et 1 heure de sembilisation aux risques. A l'issue de cette formation, votre dossier sera envoyé à la Préfecture qui établira et vous fera parvenir le permis AM.

NB : Circuler sans le permis AM c'est risquer une contravention de 2ème classe (35 Euros) et une immobilisation du véhicule. (Article 211-2 du Code de la Route).

Revenir en haut de page  lien haut de page

Formation 125cm3

Équivalence Permis B - Permis A1 : les nouvelles modalités depuis le 1er janvier 2011 (Article R 221-8 Décret n°2010-1390 du 12 Novembre 2010)

Formation 125cm3

Tous les titulaires du permis B qui souhaitent commencer à conduire un deux-roues motorisé de 50 à 125 cm3 ou un «scooter à trois roues» de plus de 50 cm3 ont l’obligation de suivre une formation de 7 heures.

A qui s'adresse cette formation ?

Cette formation de 7 heures est mise en place pour les titulaires du permis B qui souhaitent conduire une motocyclette légère (de 50 à 125 cm³) ou un tricycle à moteur de plus de 50 cm³ et qui n’en ont pas conduit au cours de ces 5 dernières années (pas d’assurance à leur nom). Elle n’est pas restrictive dans le temps.

Elle concerne tous les titulaires du permis B quelle que soit l’année d’obtention du permis. Pour prétendre à cette formation, il faut avoir obtenu le permis B depuis au moins deux ans.

Les titulaires du permis B ayant assuré et utilisé une motocyclette légère ou un tricycle au cours des cinq dernières années sont exemptés de cette formation.

En cas de contrôle

En cas de contrôle par les forces de l’ordre, les conducteurs de motocyclette légère ou de tricycle à moteur présenteront soit, ce certificat de formation, soit, un « relevé d’information » fourni par leur compagnie d’assurance, attestant de l’antériorité de la conduite d’un deux-roues motorisé.

NB : Le non respect de cette réglementation sera passible d’une amende de 4ème classe (135 €), immobilisation du véhicule, perte de 3 points et possibilité de peines complémentaires : suspension du permis de conduire allant jusqu’à 3 ans, obligation d’effectuer à ses frais un stage de sensibilisation à la sécurité routière (Article R221-1 du code de la route)

La formation pratique et théorique de 7 heures en détail

L’objectif de cette formation est de familiariser le futur conducteur avec ce type de véhicule. Ces sept heures de théorie et de pratique sont également une occasion unique de réfléchir au comportement et à la place que chacun occupe au milieu de la circulation. La formation met en avant l’importance de la prise de conscience des risques et la nécessité de respecter les règles. Elle insiste également sur les avantages qu’il y a à adopter une conduite apaisée, respectueuse des autres et de l’environnement.

- 2 heures de théorie

Son programme débute par une analyse des accidents les plus caractéristiques impliquant les motocyclettes légères et les tricycles à moteur. Il se prolonge avec des conseils qui permettent d’appréhender les pièges de la route, comme la conduite sous la pluie ou de nuit.

La personne en formation apprend ainsi à se rendre détectable auprès des autres usagers. Elle est aussi sensibilisée à l’importance de s’équiper en vêtements protecteurs de qualité (casque à la bonne taille et attaché, gants, pantalon, blouson avec dorsale et chaussures montantes). Elle apprend également à se méfier des risques concernant l’adhérence. Cela va de l’attention à une flaque de gasoil au passage d’un ralentisseur, en passant par la présence de gravillons, de peintures au sol ou de plaques métalliques. Enfin, cet enseignement théorique aborde les conséquences physiques et physiologiques des chocs sur les aménagements de la route, y compris à petite vitesse.

- 2 heures de pratique hors circulation (« sur plateau »)

Ces 120 minutes sont consacrées à la prise en main du véhicule et aux vérifications indispensables : huile, pression et usure des pneumatiques, poignée de gaz, système de freinage... La personne en formation apprend à démarrer en toute sécurité, à bien positionner son corps pour assurer un meilleur équilibre grâce à une juste répartition du poids, à monter et à descendre les vitesses, à anticiper les manœuvres de freinage et d’évitement et à s’arrêter. Le futur usager d’une motocyclette légère ou d’un tricycle à moteur est enfin sensibilisé à bien positionner son regard avant de virer ou de tourner. Il est ensuite formé à tenir l’équilibre à petite vitesse avec et sans passager, en ligne droite et en virage.

- 3 heures de pratique en circulation

Cette dernière partie de la formation de 7 heures se fait en et hors agglomération. À l’issue des 180 minutes, le conducteur doit être capable d’adapter sa vitesse aux circonstances de la circulation, de choisir la bonne voie, de bien se placer sur la chaussée en fonction notamment des angles morts des véhicules lourds. Il devra savoir franchir une intersection, changer de direction et dépasser en toute sécurité en tenant compte du phénomène d’aspiration. Il doit enfin savoir négocier un virage en toute sécurité

Cas particulier

Si le conducteur est titulaire d'un permis A1 et d’une licence d’une fédération agréée, il peut conduire une motocyclette sans limitation de puissance dans le cadre d’entraînements, de compétitions ou de manifestations sportives, se déroulant dans un lieu fermé à la circulation publique.

Revenir en haut de page  lien haut de page

FORMATION Roadster Spyder Can-Am (L5e)

Nous vous proposons aussi une formation individuelle et personnalisée sur un véhicule d’exception le Roadster spyder Cam-Am, de 7 heures (obligatoire) pour les titulaires du permis B de plus de 2 ans, et de 3 heures (conseillée) pour les titulaires du permis A. C’est un véhicule plaisir qui possède une conduite particulière. (Moteur de 1000cm3 et 106cv)

roadster
Revenir en haut de page  lien haut de page

FORMATION B96

Nous vous proposons aussi la formation B96

Cette formation de 7 heures est mise en place pour les titulaires du permis B qui souhaitent tracter avec un véhicule de catégorie B une remorque de plus de 750 Kg et dont la somme des PTAC (PTAC véhicule tracteur + PTAC de la remorque) est inférieure à 4 250 Kg.

Elle se décompose en deux parties :

Hors circulation :

  • Connaissance : vérifications courantes de sécurité + dételage/attelage
  • Réalisation d'exercices de maniabilité en marche arrière

En circulation :

Adopter une conduite défensive, anticiper, contrôler le gabarit de l’ensemble.

 

Revenir en haut de page  lien haut de page

2. LES PERMIS

Article 221-2 Loi 2004-204 du 9 Mars 2004 du code de la route « Le fait de conduire un véhicule sans être titulaire du permis de conduire correspondant à la catégorie du véhicule considéré est puni d’un an d’emprisonnement et de 15 000€ d’amende » ainsi que des peines complémentaires

Permis A1 (125cm3)

Le permis A1 peut être obtenu dès l'age de 16 ans et permet la conduite d'une motocyclette légère (max. 125 cm3 - 15 CV - 11 kw).

permis moto

Après avoir passé et obtenu l’ETG (Epreuve théorique générale ou code). L’examen se passe comme pour le permis A.

Revenir en haut de page  lien haut de page

Permis A et A2

Permis A et A progressif

Le permis A2 est accessible dès 18 ans. Il vous autorise la conduite d'une motocyclette limitée à 35kW ou 47,6 CV et dont le rapport puissance/poids n'excède pas 0,2 kW/kg.
Attention : La motocyclette ne doit pas être dérivée d'un véhicule développant plus du double de sa puissance initiale.

Après deux ans de permis A2, et une formation de 7 heures en auto école, vous pourrez conduire toutes les motocyclettes.

Le permis A est accessible dès 24 ans. Il vous autorise la conduite de tout types de motocyclettes.

L’examen

Si vous avez déjà un permis et qu’il a moins de 5 ans, vous n’avez pas besoin de passer l’épreuve de l’ETG. L’épreuve se déroule en deux parties :

  • Une épreuve hors circulation :
    • Maîtrise de la moto sans l’aide du moteur (avec vérifications du véhicule)
    • Maîtrise de la moto à allure lente
    • Maîtrise de la moto à allure plus élevée ("freinage" et "évitement")
    • Interrogation orale (12 Fiches à étudier)
  • Une épreuve en circulation :
    • Conduire la motocyclette pendant 30 Minutes en respectant la signalisation et
      les autres usagés avec anticipation.
Revenir en haut de page  lien haut de page

Permis B Formation traditionnelle

Après l’obtention de l’ETG ou code de la route, il faut effectuer 20 heures de leçons de conduite minimum obligatoires, et avoir atteint le niveau requis pour être présenté à l’épreuve pratique. Une évaluation de départ est effectuée au préalable.

permis auto

Accessible dés 17 ans pour le code et 18 ans pour l’épreuve pratique du permis

Examen ETG (ou code)

  • L’examen du Code la route comporte 40 questions sous forme de QCM
    (Questions à Choix Multiples)
  • Pour obtenir son Code : il faut avoir 35 bonnes réponses au minimum
  • Le résultat de l’examen du Code est envoyé par courrier à l'auto école

Examen Pratique(Examen en présence d’un inspecteur du permis de conduire) :

  • L’examen Pratique dure 35 minutes (dont 5mns de parcours autonome)
  • Vous roulez en agglomération et hors agglomération
  • Vous devez effectuer 2 manœuvres (créneaux, demi-tour, etc…)
  • Vous devez répondre à 3 questions concernant le véhicule : une sur l’intérieur,
    une sur l’extérieur et la troisième sur la sécurité routière relative à la question extérieure.
  • Le résultat vous est transmis par courrier 2 jours environ après l’examen
Revenir en haut de page  lien haut de page

Permis B Formation Apprentissage Anticipé de la conduite (AAC)

La Conduite Accompagnée est née en 1983 au sein d'une équipe de recherche et d'application composée de personnels du Ministère des Transports et de personnels de La Prévention Routière, encadrée par des psychologues de l'INRETS* (Institut National de Recherche sur les Transports et leur Sécurité).  Un décret du 23/11/1990 propose aujourd'hui l'apprentissage anticipé de la conduite à toute personne âgée d'au moins seize ans. Cette approche pédagogique permet d'acquérir de l'expérience de conduite avant d'obtenir le permis de conduire (permis B).

AAC

A partir du 01 janvier 2004 il faut être titulaire de l'attestation scolaire de sécurité routière de deuxième niveau (ASSR 2) ou de l'attestation de sécurité routière (ASR) pour l'obtention des catégories A ou B du permis de conduire.

Accessible dés 16 ans.  L’apprentissage anticipé de la conduite est la plus sécurisante des formations, beaucoup moins d’accidents graves post permis, pour les candidats issus de cette formation et un meilleur taux de réussite à l’examen (à condition qu’elle soit prise en charge de façon responsable et active de la part des accompagnateurs et du candidat).

Déroulement

Examen ETG (ou code de la route) :

C’est le même que pour la formation traditionnelle, mais l’examen peut être passé à 16 ans

Formation en auto-école :
  • 20 heures de formation minimum (une évaluation sera faite)
  • un rendez vous préalable d’une durée de 2 heures, en présence du ou des futurs accompagnateurs, est obligatoire. (Durant ce dernier, un bilan sera établi avec le formateur afin de déterminer si l’élève a atteint le niveau requis pour partir en sécurité, en conduite accompagnée).
  • Sur une période entre 1 et 3 ans l’élève doit effectuer un minimum de 3 000Km. Au cours de cette période de conduite accompagnée, 2 rendez-vous pédagogiques, pratiques et théoriques, sont à suivre à l’auto-école. La phase pratique permettant de redéfinir les objectifs à travailler afin d’adapter sa conduite aux exigences requises à l’examen du permis de conduire. Savoir être et savoir faire au volant : dynamique mais réfléchi et sécuritaire.

Conduite supervisée

Le principe :

Le candidat de 18 ans et plus, inscrit dans une école de conduite, aura la possibilité de compléter sa formation initiale par une phase de conduite accompagnée lui permettant d’acquérir davantage d’expérience, afin de passer ensuite l’épreuve pratique dans des conditions sereines C’est la « conduite supervisée ».

Comme pour la conduite accompagnée à partir de 16 ans, le candidat de 18 ans et plus doit au préalable avoir réussi l’épreuve du code et suivi au moins 20 heures de conduite en école de conduite. C’est l’enseignant qui autorise la personne à opter pour cette possibilité en fonction du degré de maîtrise du véhicule, des compétences et des comportements qu’il a observés chez le candidat.

Déroulement
Permis B

Cette formation se déroule avec un accompagnateur à bord d’un véhicule pendant au moins 3 mois et sur 1 000 kilomètres minimum. Deux rendez-vous sont prévus : un rendez-vous préalable avant de débuter la conduite avec l’accompagnateur, un rendez-vous pédagogique en cours d’apprentissage. Attention : contrairement à l’AAC, cette formule ne permet pas de réduire la durée de la période probatoire. Les nouveaux titulaires du permis de conduire disposent de 6 points sur leur permis et doivent attendre trois ans sans infraction avant d’en obtenir 12.

Après la phase de formation initiale, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances sur l’extension de garantie nécessaire pour la conduite du ou des véhicules utilisés au cours de la future phase de conduite supervisée. Cet accord précise le ou les noms des accompagnateurs autorisés par la société d'assurances à assurer cette fonction. Il est joint au contrat de formation de l’élève qui précise les obligations relatives à la fonction d’accompagnateur et les conditions spécifiques à la conduite supervisée ou à l’avenant au contrat de formation si le choix de la conduite supervisée a été décidé après la conclusion du contrat. 
  • Avoir obtenu l'attestation de fin de formation initiale (AFFI). Un exemplaire est transmis à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation. 

Après un échec à l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire, le candidat doit :

  • Avoir obtenu un accord préalable écrit de la société d'assurances.
  • Avoir obtenu une autorisation de conduire en conduite supervisée.

Un exemplaire est transmis, dès sa délivrance, à la société d'assurances par le souscripteur du contrat de formation.

Revenir en haut de page  lien haut de page

Permis voiture + remorque BE

Obligatoire quand le PTAC (Poids Total Autorisé en Charge) de la remorque excède 750 kg ET que le total des PTAC (voiture + remorque) est supérieur à 4250 kg. Pré requis : 18 ans et être titulaire du permis B + aptitude médicale. Si vous avez déjà un permis et qu’il a moins de 5 ans, vous n’avez pas besoin de passer l’épreuve de l’ETG. L'examen de conduite s'effectuera sur une voiture attelée d'une remorque.

permis remorque

L’Examen

Il se décompose en deux parties :

Épreuve hors circulation ou plateau (durée 20 mn) :

  • Connaissance : vérifications courantes de sécurité + dételage/attelage
  • Interrogation orale (12 fiches)
  • Maniabilité effectuer un parcours en marche arrière épreuve chronométrée

Epreuve en circulation (durée 40 mn) :

Adopter une conduite défensive, anticiper, contrôler le gabarit de l’ensemble.

Si échec au plateau, pas de circulation.
Si échec en circulation, on garde le bénéfice du plateau pendant 3 ans à compter de la date de réussite de celui ci.

Revenir en haut de page  lien haut de page

Stage de récupération de points

Nous sommes en relation avec un centre sérieux qui vous permettra de récupérer vos points (4 au maximum). Le stage s’effectue sur 2 jours consécutifs. Pour plus de renseignements contactez nous

Revenir en haut de page  lien haut de page